Qui sommes-nous ? | Newsletter | Partenaires | Presse | Contacts Votre compte
Actualité
  Boutique
  Calendrier
  Inscriptions
  Résultats
  Photos / Vidéos
  VOTRE COMPTE
  Retour à l'accueil
  Config. inscriptions par Internet
  Ajouter au calendrier
  Publier vos résultats
  Publier un article
   






    Avocat société : Céline FUCHS - Strasbourg
    Coordonnées de notre Avocat : Céline FUCHS (Strasbourg, Bas-Rhin, 67, Alsace)
    BV Sport - Cuissard d'effort Noir
    Produits boutique
    Produits boutique 2
    Produits boutique 3
    Produits boutique 4
    Inscriptions
    Inscriptions 2
    Résultats
    Résultats 2
    Calendrier
    Calendrier 2
    Partenaire boutique 1
    Partenaire boutique 2
    Partenaire boutique 3
    Infos sportives
    Infos sportives 2

Bonjour et bienvenue sur Le-Sportif.com


ACTUALITES


Les 17es Piolets d’or - Du 22 au 25 avril 2009 - Chamonix-Mont-Blanc - Courmayeur
Publié le : 27/04/2009 Discipline : Escalade
Résultats Piolets d’or

Au mois de mai prochain, en plein cœur de la saison himalayenne, le camp de base de l’Everest accueillera pas moins de 58 expéditions pour le seul versant népalais, soit environ 600 himalayistes.
En 2008, 422 ascensions réussies ont été comptabilisées par la seule voie autorisée (Népal) : c’est un record.
En 2007, ils étaient 627 à atteindre le sommet par les deux versants.
Ces chiffres démontrent l’engouement pour l'himalayisme et ses voies mythiques. De quoi nourrir les débats de ces 17es Piolets d’or.
Car, comme dans le massif alpin, l’attrait de certains sommets engendre de nouvelles problématiques : sur fréquentation, cordes fixes, moyens technologiques démesurés… Les Piolets d’or s’intéressent à toutes les facettes de l’alpinisme. Et souhaitent privilégier un alpinisme pur, célébrant l’innovation, l’esprit de cordée, de partage et de solidarité, et valorisant la beauté d’un geste individuel ou collectif.

Quatre jours durant, les débats animés, les rencontres autour d’un café ou au pied d’une falaise ont permis d’esquisser les contours d’un alpinisme international qui préserve les échanges, le partage et le style. Outre une cérémonie qui décerne des récompenses, les Piolets d’or sont bien la célébration d'un alpinisme éthique et riche en émotions.

Parmi les 57 expéditions réalisées en 2008, les 6 expéditions nominées répondent déjà à ces critères. Les membres du jury, sous la présidence de l’alpiniste anglais Doug Scott, et les organisateurs s’inscrivent tous dans cet objectif : « Il ne s'agit plus de parvenir au succès à tout prix, en employant des artifices financiers, techniques (oxygène, cordes fixes, porteurs d'altitude, produits dopants etc.)… C’est le style qui prime. Aujourd’hui, même si le sommet n’est pas atteint et si l’expédition est innovante, elle peut être honorée », confie Peter Habeler, membre du jury et premier homme à atteindre l’Everest sans oxygène, avec Reinhold Messner en 1978.

Ce retour aux sources séduit la jeune génération, tout comme Walter Bonatti, qui a toujours privilégié l’économie de moyens et la véritable aventure. À 79 ans, l’Italien reste une référence absolue, un repère dans l’univers de l’alpinisme. En remettant à Courmayeur le premier Piolet d’or Carrière à Walter Bonatti, le milieu montagnard a honoré le massif du Mont-Blanc, lieu de prédilection de l’alpiniste italien. Mais surtout, une carrière exceptionnelle et un homme de conviction. Des images et des mots qui ont résonné dans une salle comble et particulièrement émue.
Walter a juste prononcé quelques mots : « N'oubliez pas que la solitude développe la sensibilité et nos émotions. »

Samedi 25 avril
Dans la matinée, chaque équipe nominée a exposé son ascension au jury en précisant tous les critères exposés dans la nouvelle charte des Piolets d’or. Ensuite, le jury s’est réuni pour débattre et faire la synthèse. Il décide alors d’attribuer un ou plusieurs piolets d’or par consensus, sinon par vote. Cette année, il n’a pas été nécessaire de recourir au vote.

Le jury fut unanime. Doug Scott, le président, insiste sur le fait que les 6 ascensions nominées sont toutes exceptionnelles.
Trois Piolets d’or ont été attribués. Chacune de ces trois ascensions mettent en avant l’un des critères de la charte tout en respectant au maximum tous les autres points : esprit d’exploration, engagement et autonomie ainsi qu’un niveau technique particulièrement élevé.

Esprit d’exploration : première de la face sud-est du Kamet (7 756 m, Inde)
La cordée mixte japonaise composée de Kazuya Hiraide et Kei Taniguchi ouvre en style alpin la face sud-est vierge du Kamet, du 26 septembre au 7 octobre 2008.
Nom de la voie : Samurai directe.
Hauteur de l’itinéraire : 1 800 m.
Difficultés annoncées : mixte M5+, glace 5+.
Ils sont les premiers à tenter cette face et à la gravir. Kei Taniguchi est la première femme à être honorée.

Engagement : nouvelle voie dans la face nord du Kalanka (6 931 m, Inde)
En septembre 2008, les Japonais Fumitaka Ichimura, Yusuke Sato et Kazuki Amano réalisent en style alpin une nouvelle voie dans la face nord du Kalanka encore jamais gravie intégralement en septembre.
Hauteur de la voie : 1 800 m.
Difficulté annoncée : mixte M5.
Aux deux tiers de l’ascension, une tempête de neige a obligé la cordée à stopper pendant trois jours. Une fois la tempête passée, ils ont continué alors que beaucoup auraient fait demi-tour.

Difficulté technique : première ascension de la face nord du Tengkampoche (6 500 m, Népal)
Les Suisses Ueli Steck et Simon Anthamatten ouvrent en style alpin une nouvelle et première voie aboutie dans la face nord du Tengkampoche, du 21 au 24 avril 2008.
Nom de la voie : Checkmate.
Hauteur de la voie : 2 000 m.
Difficultés annoncées : mixte M7, glace 5, rocher 6/A0.
Le niveau technique très élevé a impressionné le jury. Il s’agit d’une voie avec des difficultés jamais rencontrées à cette altitude en 2008.

« Cette édition signe la renaissance des Piolets d’or. Pour nous il n’y a ni gagnants, ni perdants. Les honorés sont les ambassadeurs d’une pratique, d’un art, d’une passion. »
Doug Scott.

En adhérant pleinement à l’esprit des Piolets d’or, l’Alpine Club a créé le Spirit of mountaineering . Une reconnaissance du milieu pour un groupe d’alpinistes qui s’est dérouté pour sauver une vie. En mai 2008, sur les pentes de l’Annapurna, Inaki Ochoa de Olza (ROU) est atteint d’une attaque cérébrale, puis d’un œdème pulmonaire. Son compagnon de cordée, Horia, épuisé, ne descendra que grâce à l’appui de six grimpeurs qui étaient remontés les secourir… Inaki n’a pas survécu.
Horia Colibasanu (ROU), Ueli Steck (SUI), Simon Anthamatten (SUI), Denis Urubko (KAZ), Alexei Bolotov (RUS) et Don Bowie (CAN) sont ces 6 hommes.

Retrouvez toutes les informations sur Crédit photos Pascal Tournaire

Crédit photos Pascal Tournaire
       

Auteur
Anne Gery
Infocimes



Vous souhaitez publier un article complet, une petite news, ou un lien vers un article situé sur un autre site ?
Cliquez ici pour soumettre votre article.

Retrouvez dans notre boutique tous les ouvrages indispensables à la pratique de votre sport, le matériel et accessoires, ainsi que vos produits de diététique sportive...

Retour










Qui sommes-nous ? | Newsletter | Partenaires | Presse | Contacts | Infos légales

Copyright © 2002-2017 - StudioDev - Tous droits réservés
Numéro de déclaration CNIL: 855 098
Produits boutique 1 Produits boutique 2 Produits boutique 3
Inscriptions
Résultats Calendrier
Actualité sportive
Boutique partenaire : www.doudou-et-peluche.com
Boutique partenaire : www.librairie-sports-sante.com
Boutique partenaire : www.vente-en-lots.com